PAFROID



Document sans nom

Titre: MASTER EN INDUSTRIE DES SEMENCES/TECHNOLOGIE DES SEMENCES

UNIVERSITE DE YAOUNDE 1

 

Durée (en semestre):4 semestres
Crédits (par semestre):30 crédits

 

Objectifs

Il s’agit dans cette filière de former des cadres capables de créer ou d’animer des petites ou moyennes sociétés semencières spécialisées dans les divers créneaux de l’activité semencière (production, conditionnement, commercialisation, …). Il s’agit également de former des cadres capables de concevoir et de mettre en œuvre des politiques semencières tant au sein des organisations agricoles locales, qu’au niveau gouvernemental et même au niveau des organisations sous-régionales.

 

Structure et contenu du programme

MASTER 1, SEMESTRE/SEMESTER 7 (S7)

 


Code UE

Intitulé de l’UE

CREDIT

ISE 401

Création des variétés végétales améliorées

5

ISE 403

Biologie et physiologie des semences

5

ISE 405

Pathologie des semences et entomologie

5

ISE 407

Agronomie générale

5

ISE 409

Développement de l’industrie semencière

5

ISE 411

Technologie des semences

5

 

Total  Semestre

30

 

MASTER 1, SEMESTRE/SEMESTER 8 (S8)

 

Code UE

Intitulé de l’UE

CREDIT

ISE 402

Multiplication des espèces autogames

4

ISE 404

Multiplication des espèces allogames

4

ISE 406

Multiplication des espèces à reproduction végétative

4

ISE 408

Multiplication des espèces fruitières et forestières

4

ISE 410

Production des semences et plants

5

BOV 430

Méthodologie de la recherche

4

ISE 400

Stage d’insertion professionnelle - Rapport

5

 

Total Semestre

30

 

MASTER 2, SEMESTRE/SEMESTER 9 (S9)

 

Code UE

Intitulé de l’UE

CREDIT

ISE 501

Législation et politique semencières

5

ISE 503

Commercialisation des semences - Vulgarisation agricole

5

ISE 505

Secteur semencier international

5

TCP 501

Management et marketing

4

TCP 503

Droit du travail - Hygiène et santé - Normes internationales

3

TCP 505

Informatique et traitement de données. Biostatistique

4

TCP 507

Projet et expertise

4

 

Total Semestre

30

 

MASTER 2, SEMESTRE/SEMESTER 10 (S10)

 

Code UE

Intitulé de l’UE

CREDIT

ISE 500

Stage spécialisé - Mémoire

30

 

Total Semestre

30

STAGES
Chaque étudiant effectue deux stages au cours de sa formation. Le stage d’insertion professionnelle (UE ISE 400) se déroule à la fin de la première année académique, pendant une durée de 45-60 jours. Il se déroule en entreprise, où l’étudiant doit être suivi par un cadre de haut niveau. Ce stage donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage de 10-15 pages au maximum. Ce rapport, déposé chez le Coordonnateur de la filière, est noté par deux enseignants ayant au moins le grade de Chargé de cours ; note modulée avec la note administrative qui traduit le comportement général de l’étudiant durant son séjour dans la structure d’accueil.
Le stage spécialisé (UE ISE 500) se déroule dans une structure professionnelle impliquée dans le domaine agricole en général ou semencier en particulier, pendant le 4e semestre de la formation, et il dure 6 mois environ. Pendant celui-ci, l’étudiant va développer une méthodologie scientifique rigoureuse appliquée à la résolution d’un problème technique ou technologique de l’heure qui se pose à la structure. Ce stage est sanctionné par un mémoire soutenu devant un jury, conformément à la réglementation en vigueur.

 

Acquis des études


(Les acquis d'études attendus en ce qui concerne les possibilités académiques futures et l'employabilité de l'étudiant; les compétences personnelles et l'impact aux niveaux institutionnel, régional et national).
Aujourd’hui, les diplômés de cette filière se retrouvent dans un large éventail de secteurs d’activité : Cadres du service Semences du MINADER (centre névralgique de conception de la politique semencière nationale), Délégués Départementaux ou Régionaux du « Programme National de Recherche et de Vulgarisation Agricole (PNVRA) » ou structure publique de mise en œuvre de la politique semencière nationale, Chercheurs ou cadres de production semencière à l’IRAD, Doctorants dans plusieurs universités européennes et américaines. Ces diplômés se trouvent également impliqués dans la production semencière dans le secteur privé au sein de structures formelles ou surtout informelles, étant donné l’inorganisation encore en cours dans le domaine (comme producteurs de semences de maïs, producteurs des plants de palmier à huile, etc…).
D’autres diplômés s’orientent vers le marché de la petite et moyenne entreprise et même, pour ceux qui disposent d’une qualification et des moyens financiers, vers la création d’entreprises même unipersonnelles, notamment dans le secteur agricole.